Moi, mon mari et mes 5 amants

mon mari et mes amants

Avant j’étais fidèle et dévouée envers mon mari. Mais depuis qu’il ne me prêtait plus aucune attention, j’avais décidé de voir ailleurs. Au tout début, j’ai un peu culpabilisé, mais après c’était devenu une habitude.

Les week-ends torrides avec mon premier amant

Mon premier amant était un homme qui avait à peu près le même âge que moins. Mais pour quelqu’un qui approche de la quarantaine, il avait un appétit sexuel très féroce. Au départ, c’était juste un ami sur Facebook. Avec lui, j’avais eu plus d’écoute et d’attention qui sont des choses que mon mari ne m’a jamais offertes. Comme mon conjoint part je ne sais où tous les week-ends, je me sentais très seule. Je lui ai donc gentiment demandé s’il pouvait déjeuner chez moi. Sans hésiter, il a fait les 120 km qui nous séparaient en à peine deux heures. Quand il était arrivé, on a discuté un peu après comme on était deux adultes qui n’ont plus l’âge de passer par tout un chemin avant de faire l’amour, il m’a embrassé et j’ai rendu son baiser. Il a ensuite mis sa main dans ma culotte tout en me doigtant la chatte. Comme c’était ma première expérience avec un autre homme, j’étais très excitée et je me maitrisais plus rien. A mon tour, je lui ai descendu le pantalon et au lieu de jouer avec sa queue, je l’ai tout de suite sucé. Ayant très apprécié mon geste, il m’a demandé s’il pouvait de suite éjaculer dans ma bouche. Assoiffée et en manque grave de sexe, j’ai avalé tout son sperme et j’ai continué à le sucer jusqu’à ce qu’il bande à nouveau. Et une fois que sa bite était redevenue dure, je me suis assise sur lui tout en criant de plaisir. Jusqu’à très tard dans la soirée, nous avons fait l’amour comme des bêtes.

Après avoir trompé mon mari pour la première fois, je culpabilisais un peu. Mais ça n’a pas duré longtemps. Deux semaines après, j’ai revu mon amant et on a continué à nous voir tous les week ends pendant six long mois jusqu’à ce qu’il décide de tout arrêter.

Le jeune fils de mon voisin était le prochain

Quand mon ancien amant a rompu avec moi, je me suis sentie très délaissée. Et pour apaiser cette solitude, il a fallu que je trouve au plus vite un autre homme. C’est alors que j’ai décidé de ne pas chercher très loin et mon choix s’est porté sur le fils de notre voisin. Etant mon cadet de 10 ans, je remarquais très bien qu’il a toujours eu des regards sur moi depuis assez longtemps. Mais pour ne pas passer pour une salope ou une femme couguar chasseur de jeunot, j’ai agi avec une grande délicatesse. Pour le séduire, j’ai planifié une stratégie digne d’un scénario porno. Un samedi après midi, j’avais simulé une panne concernant notre box internet et je lui ai demandé gentiment s’il pouvait y jeter un petit coup d’œil. Sans rien savoir sur mes intentions, il était venu chez nous. Après avoir fait quelques manipulations, il a dit qu’il n’y avait aucun problème. Je lui ai ensuite remercié et lui a demandé de boire quelque chose avant de partir. Pendant qu’on se désaltérait, je commençais à l’allumer. Assez timide, j’ai sentais qu’il tremblotait. Et comme je suis une femme plus expérimentée que, lui j’ai bien su le mettre à l’aise. Tout doucement, j’ai descendu son pantalon et j’ai sorti son pénis. Après l’avoir sucé pendant quelques minutes, il m’a ensuite pénétré et c’était vraiment trop bien car il reste jusqu’à aujourd’hui l’homme qui a la plus grosse bite qui m’a baisé.

Depuis que j’ai eu cette aventure avec le gamin d’à côté, nous faisons l’amour presque tous les jours. Avant que je parte travaillé, il passe toujours chez pour me faire jouir. Mais comme toute bonne chose a ses fins, il a dû quitter la ville pour faire des études supérieures.

Mon troisième amant fut mon collègue de bureau

Après mes aventures coquines avec le fils de notre voisin, je n’ai pas eu d’amant durant 5 ou 6 mois et je n’y pensais plus trop d’ailleurs. Mais quand j’ai eu un nouveau collègue, je me suis remise à tromper mon mari. Très macho, toutes les femmes de notre boite le détestaient sauf moi. En effet, contrairement aux autres, ses remarques déplacées et ses blagues salées m’excitaient bien, néanmoins je n’envisageais pas d’avoir une aventure avec lui jusqu’à cette fameuse soirée de team building. Assez bourrée, je le taquinais tout le temps et lui aussi il a vite compris mes intentions. On s’est alors éclipsé et on a pris une chambre d’hôtel. Pendant toute la nuit, nous avons fait l’amour et depuis, on était devenu des copains de baise. Notre relation a duré pendant plus de 8 mois et après, j’ai dû rompre avec lui car j’avais eu une promotion.

Le quatrième ou la quatrième était une femme

Oui chers lecteurs et lectrices, durant mes relations extra conjugales, je ne baisais pas qu’avec des mecs vicieux, mais il y avait aussi une femme. Inscrite sur des sites de rencontre sous un faux nom, je me suis fait abordée par une femme lesbienne. Très attentionnée et très à l’écoute, elle me fascinait beaucoup. Ensuite je ne sais pas pour quelle raison, mais j’étais un peu tombé amoureuse d’elle. Après avoir fait plusieurs appels vidéo, on s’est vue et on a décidé de sortir ensemble.

Comme elle était une femme, c’était moins compliquer de la ramener à la maison. Et quand mon mari s’absente, elle dort toujours chez nous. Cette première expérience lesbienne m’a beaucoup plus sur tous les plans (même sexuel), mais au fond de moi, je me suis rendu compte que seul un homme peut me combler réellement.

Le dernier est mon futur mari

Une fois que j’ai cassé avec mon amante, je commençais sérieusement à me poser des questions sur mon avenir sentimental. Je me suis alors décidée d’arrêter d’avoir des relations sans lendemain et de chercher quelqu’un qui pourrait vraiment m’aimer. C’est alors que j’ai fait la rencontre de mon dernier amant. Très charmant et gentil, dès notre première rencontre, je savais qu’il était l’âme sœur que j’ai toujours recherché. Et même si nous n’avons pas précipité les choses, notre relation était devenue très sérieuse après seulement quelques mois. Par rapport à cela, j’ai discuté avec mon mari et lui aussi n’attendait que ça de ma part pour en finir avec notre relation. On a alors divorcé à l’amiable et avec mon actuel partenaire, nous comptons très prochainement nous marier.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *